• Concert Old Battlefield Entertainer (Terrasses du Jeudi)

    Revoici les Terrasses du Jeudi, cette formule bar et musique initiée par la Mairie de Rouen qui transforme les musiciens en produits d’appel pour les vendeurs de limonade. Pour le café de la Flèche, place de la Calende, c’est Old Battlefield Entertainer qui s’y colle, un groupe local que je n’ai jamais entendu. La terrasse de la Flèche fait déjà le plein lorsque j’arrive cinq minutes avant le début officiel du premier set (comme on dit). Je fais partie des spectateurs debout.

    Old Battlefield Entertainer est composé de cinq garçons. Ils font de la musique honnête, folk, rock, psychédélique, venue des décennies glorieuses. J’écoute en regardant la Cathédrale, spécialement sa tour de Beurre. Sur les marches, un couple de clochards se fait des mamours. Devant moi, un dadais en pantacourt semble perdu. Il s’en remet à son téléphone :

    -Bah alors, vous êtes où, les amis molette ?

    Ils sont assis pas loin, jeune couple déjà muni d’enfant. Le dadais traverse l’avant scène, à la manière de celles et ceux qui passent par là pour aller quelque part, d’un air dégagé un peu gêné. C’est déjà la fin du premier set, le deuxième c’est dans une heure, il faut laisser le temps au cafetier d’engranger son bénéfice. Contournant la Cathédrale, je rentre chez moi où je mets France Culture. C’est l’heure du RenDez-Vous de Laurent Goumarre. J’y découvre avec grand plaisir les chansons d’une certaine AnnaO que j’aimerais bien voir et écouter en concert, de préférence ailleurs que devant un bar.

    *

    Autre bar, le Son du Cor, dont je suis l’assidu client, y côtoyant la bande des client(e)s permanent(e)s et les occasionnel(le)s, dont cette fille disant à sa copine : « Ah les glaçons, ça fait le même bruit que quand je reçois un texto, j’ai failli sortir mon téléphone. »

    *

    On y cause vacances : il y a ceux qui iront passer trois jours à Barcelone et ceux qui iront passer trois jours à Barfleur.

    Partager via Gmail Yahoo!