• L’Ecole des Beaux-Arts de Rouen dans les locaux du lycée et collège Camille Saint-Saëns, je vois bien ça

    La controverse se poursuit pour ou contre l’installation de l’Ecole des Beaux-Arts dans les locaux du collège Giraudoux, quartier de la Grand Mare.

    Face à ce genre de problème, je ne me pose qu’une question : Si tu étais concerné, est-ce que tu aurais envie d’y aller à la Grand Mare ?

    Ma réponse est non, donc je soutiens les élèves et les profs qui ne veulent pas y aller.

    Celles et ceux qui sont favorables à ce déménagement peuvent se poser la même question.

    Si leur réponse est non mais qu’ils continuent à assurer que c’est une bonne décision, cela signifiera que leur morale personnelle se résume à un « Faisons aux autres ce que je ne voudrais pas qu’on me fasse ».

    Si leur réponse est oui, je les verrais bien mettre leurs actes en conformité avec leurs idées et quitter le centre ville.

    Ce lundi matin, une nouvelle possibilité s’ouvre. Grand Rouen s’interroge sur la fermeture éventuelle d’ici quelques années du lycée et collège Camille Saint-Saëns qui perd des élèves. Voilà une bonne place pour les beauzarteux et les beauzarteuses. Les lycéen(ne)s iront chez Corneille et chez Jeanne-d’Arc, ce n’est pas loin.

    Si l’on veut parfaire, on peut aussi envoyer les collégien(ne)s de Saint-Saëns sauver le collège Giraudoux de la Grand Mare. On est pour la mixité sociale, non ? Et puis, la Grand Mare, ce n’est qu’à quinze minutes en Teor, non ?

    Partager via Gmail Yahoo!